Unooc : Le comparateur de prix des médicaments Unooc : Le comparateur de prix des médicaments


Prix d'AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable

Médicament sur ordonnance
| Acheter
| Donnez votre avis
| Posologie
| Générique
| Conditionnements
| Notice

L'automédication n'est pas sans danger, demandez conseil à votre pharmacien.


Aucune pharmacie en ligne ne propose actuellement ce produit
Substance active d'AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable :   Comprimé (Composition pour un comprimé) >  chlorhydrate d'amiodarone  200,00 mg ;

Conditionnement d'AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 50 comprimé(s)


Autres conditionnements

AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 30 comprimé(s)


Avis : est-ce que AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable est efficace ?

Donnez votre avis
/5




Acheter AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable



Aucune pharmacie en ligne ne propose actuellement ce produit


Quel est le prix officiel d'AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable ?

Pas de prix officiel, le prix est librement fixé par le pharmacien.

Amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable est-il sur ordonnance ?

Oui, il y a besoin d'une ordonnance pour ce médicament.

Amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable est-il remboursé ?

Taux de remboursement : non remboursé.

Posologie pour AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable

Classe pharmacothérapeutique : ANTIARYTHMIQUE CLASSE III - code ATC : C01BD01.
Ce médicament est préconisé dans certains troubles du rythme cardiaque.

Service médical rendu :
Liste des avis de SMR rendus par la commission de la transparence pour AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable :
- Important

Avis du 10/02/2010

Le service médical rendu par cette spécialité est important dans les indications de l'AMM.

Notice AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable

Dénomination du médicament
Amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable
Encadré
Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.
· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.
· Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin, ou votre pharmacien.
· Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif, même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.
· Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.
Que contient cette notice ?
1. Qu'est-ce que amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable et dans quels cas est-il utilisé ?
2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable ?
3. Comment prendre amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable?
4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?
5. Comment conserver amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable ?
6. Contenu de l’emballage et autres informations.
1. QU’EST-CE QUE AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?
Classe pharmacothérapeutique : ANTIARYTHMIQUE CLASSE III - code ATC : C01BD01.
Ce médicament est préconisé dans certains troubles du rythme cardiaque.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable?
Ne prenez jamais AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable dans les cas suivants:
· si vous êtes allergique à l’amiodarone, à l’iode ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6.
· hyperthyroïdie,
· certains troubles du rythme et/ou de la conduction cardiaque,
· rythme cardiaque trop lent,
· grossesse à partir du 2e trimestre,
· allaitement,
· en association avec les médicaments donnant des torsades de pointes (troubles graves du rythme cardiaque) : les antiarythmiques de classe Ia (quinidine, hydroquinidine, disopyramide…), les antiarythmiques de classe III (sotalol, dofétilide, ibutilide…), certains neuroleptiques (thioridazine, chlorpromazine, lévomépromazine, trifluopérazine, cyamémazine, sulpiride, sultopride, amisulpride, tiapride, pimozide, halopéridol, dropéridol…), et autres médicaments tels que : bépridil, cisapride, diphémanil, érythromycine IV, mizolastine, sparfloxacine, vincamine IV… (voir Prise ou utilisation d’autres médicaments)
· Sauf avis contraire de votre médecin, ce médicament ne doit pas être utilisé en association avec le diltiazem injectable ainsi qu’avec l’halofantrine et la pentamidine.

Avertissements et précautions
Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant de prendre Amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable :
· Avant d'instaurer un traitement par AMIODARONE ARROW, votre médecin recommandera un ECG (électrocardiogramme) ainsi qu'un dosage de la TSH ultrasensible (une hormone que l'on trouve dans le sang et qui stimule la fonction de la thyroïde) et du potassium sanguin. Pendant le traitement, votre fonction cardiaque (via la réalisation d'un ECG), votre fonction hépatique et votre fonction thyroïdienne (en particulier si vous avez déjà présenté auparavant des troubles de la thyroïde) seront contrôlées. Au besoin, votre médecin adaptera votre posologie.
· Parce que l'utilisation d’AMIODARONE ARROW peut vous rendre hypersensible à la lumière solaire, évitez autant que possible les expositions prolongées ou répétées à la lumière solaire pendant toute la durée du traitement. Prenez des mesures de protection.
· Si votre vue se trouble ou baisse pendant le traitement. Dans ce cas, un examen oculaire avec examen du fond d'œil doit être rapidement réalisé. L'apparition d'une neuropathie optique et/ou d'une névrite optique (affections ou lésions du nerf optique) requiert l'arrêt du traitement en raison d'une possible évolution vers la cécité (voir également rubrique 4 "Quels sont les effets indésirables éventuels ?").
· Si l'un des symptômes suivants apparaît, consultez immédiatement votre médecin: prise de poids, diminution de l'activité, frilosité, ralentissement important de la fréquence cardiaque ou, au contraire, amaigrissement, troubles du rythme cardiaque, sensation douloureuse d'oppression dans la poitrine et insuffisance cardiaque. Ces symptômes sont fréquents et peuvent indiquer un mauvais fonctionnement de votre thyroïde. La fonction de la thyroïde peut être augmentée (on parle dans ce cas d'hyperthyroïdie) ou réduite (hypothyroïdie). Votre médecin la contrôlera. En cas d'augmentation importante de la fonction thyroïdienne, votre médecin pourra décider d'arrêter le traitement. A l'arrêt du traitement, la fonction thyroïdienne se normalise (voir également rubrique 4 " Quels sont les effets indésirables éventuels ?").
· Si vous êtes une personne âgée votre fréquence cardiaque peut être trop ralentie. C'est pourquoi votre médecin contrôlera régulièrement votre rythme cardiaque.
· Si votre pouls descend en-dessous de 45-50 battements par minute pendant la journée, consultez votre médecin traitant.
· Lors de l'ECG (électrocardiogramme), votre médecin peut observer certaines modifications qui peuvent nécessiter un contrôle du taux de potassium dans votre sang, une diminution de la dose ou l'arrêt du traitement (en cas de signes annonciateurs d'autres troubles du rythme cardiaque).
· En cas d’apparition d’un essoufflement inhabituel, d’une toux, d’une altération de votre état général (fatigue, amaigrissement, légère fièvre), il se pourrait que cela soit lié à une toxicité pulmonaire. Consultez votre médecin car une radiographie de vos poumons pourrait être nécessaire. Voir également rubrique 4 " Quels sont les effets indésirables éventuels ?".
· Si vous devez subir une intervention chirurgicale. Le médecin et l'anesthésiste doivent être avertis que vous prenez AMIODARONE ARROW.
· En raison de la présence de lactose, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de galactosémie, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase (maladies métaboliques rares).

Enfants et adolescents
Sans objet.
Autres médicaments et amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable
Ce médicament ne doit pas être utilisé en association avec certains antiarythmiques (quinidine, hydroquinidine, disopyramide, sotalol, dofétilide, ibutilide), avec le sultopride (neuroleptique), avec le bépridil, le cisapride, le diphémanil, l'érythromycine IV, la mizolastine, la vincamine IV, pouvant donner des torsades de pointes (troubles graves du rythme cardiaque).

Ce médicament doit être évité en association avec le diltiazem injectable, certains anti-infectieux (halofantrine, pentamidine).

Certaines associations nécessitent des précautions d’emploi, comme par exemple les médicaments
- qui rendent le sang plus fluide (anticoagulants),
- qui renforcent le travail du cœur (digitaliques),
- qui réduisent les troubles du rythme (antiarythmiques),
- qui sont utilisés lors d’une anesthésie ou en cas de transplantation (ciclosporine),
- qui influencent le taux de potassium dans le sang (diurétiques, corticoïdes, tétracosactide, amphotéricine B (par voie intraveineuse)),
- qui sont utilisés dans les crises épileptiques (phénytoïne).

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament même s’il s’agit d’un médicament obtenu sans ordonnance.
amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable avec des aliments, boissons et de l’alcool
Sans objet.
Grossesse, allaitement et fertilité
Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.
Grossesse
En raison de la présence d’iode, l’utilisation de ce médicament est contre-indiquée à partir du 2e trimestre.
Allaitement L’allaitement est contre-indiqué en cas de traitement par ce médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines
Sans objet.
amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable contient du lactose.
3. COMMENT PRENDRE AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable ?
Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.
Posologie

La dose habituelle est très variable d’une personne à l’autre. Dans tous les cas, vous devez donc vous conformer strictement à l’ordonnance et ne pas modifier la posologie sans avis médical. De même, vous ne devez pas interrompre votre traitement sans l’avis du médecin.

Enfants:

On ne dispose que de données limitées concernant l’efficacité et la sécurité chez les enfants. Votre médecin déterminera la dose appropriée.

Si vous avez l’impression que l’effet de amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable est trop fort ou trop faible, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Mode d’administration

Ce médicament s’administre par voie orale.

Les comprimés peuvent être avalés avant, pendant ou en dehors des repas ; le fait d’écraser les comprimés ne modifie pas leurs propriétés.

Si vous avez pris plus d’AMIODARONE arrow 200 mg, comprimé sécable que vous n’auriez dû :
En cas de prise d’une dose excessive de médicament, appelez rapidement votre médecin ou le centre anti-poison de votre région.

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable
Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.
Si vous arrêtez de prendre amiodarone arrow 200 mg, comprimé sécable
Sans objet.
Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin, ou à votre pharmacien.
4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?
Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.
La fréquence des effets indésirables possibles qui sont énumérés ci-dessous a été définie selon la convention suivante :
Très fréquent (survient chez plus de 1 personne sur 10)
Fréquent (survient chez 1 à 10 personnes sur 100)
Peu fréquent (survient chez 1 à 10 personnes sur 1000)
Rare (survient chez 1 à 10 personnes sur 10000)
Très rare (survient chez moins de 1 personne sur 10000)
Inconnue (la fréquence ne peut pas être déterminée sur base des données disponibles).

Troubles du système hormonal

Fréquent: fonctionnement réduit de la thyroïde (hypothyroïdie), fonctionnement augmenté de la thyroïde (hyperthyroïdie)
Fréquence inconnue : troubles de la sécrétion d'hormone antidiurétique

Troubles du système nerveux

Fréquent: tremblements, cauchemars
Peu fréquent: atteinte des nerfs périphériques, notamment au niveau des membres inférieurs avec des troubles moteurs et sensitifs, et/ou une atteinte musculaire
Très rare: troubles de la coordination, augmentation de la pression intracrânienne (à l'intérieur du crâne)

Troubles oculaires

Très fréquent: minuscules dépôts cornéens (petites taches dans la cornée). Ils sont bénins et disparaissent à l'arrêt du traitement.
Très rare: neuropathie optique et/ou névrite optique (affection ou lésion du nerf optique). En cas de vision trouble et/ou de baisse de l'acuité visuelle, il est recommandé de consulter rapidement votre médecin.

Troubles cardiaques

Fréquent: bradycardie (battements cardiaques trop lents); elle est habituellement modérée et dépend de la dose administrée
Peu fréquent: survenue de nouveaux troubles du rythme cardiaque ou aggravation du trouble du rythme existant, parfois suivi d'un arrêt cardiaque, troubles de la conduction cardiaque
Très rare: ralentissement excessif du rythme cardiaque

Troubles respiratoires

Fréquent: cas de lésions pulmonaires. Les symptômes sont un essoufflement, une toux souvent sèche, isolée ou associée à une altération de l'état général (fatigue, amaigrissement, fièvre légère). Consultez votre médecin si ces symptômes apparaissent.
Très rare: complications respiratoires aiguës, la plupart du temps immédiatement après une intervention chirurgicale, des bronchospasmes (sensation d'étouffement suite à la contraction involontaire des muscles des bronches)

Troubles gastro-intestinaux

Très fréquent: troubles digestifs tels que nausées, vomissements, altération du goût. Ces effets indésirables sont liés à la dose administrée en début de traitement; ils disparaissent lors de la diminution des doses.

Troubles du foie

Très fréquent: troubles de la fonction hépatique, généralement modérés et de nature passagère, se traduisant par une augmentation isolée de certaines enzymes hépatiques dans le sang. Un contrôle régulier (analyses de sang) est nécessaire.
Fréquent: cas sévères d'atteinte du foie ayant nécessité l'arrêt du traitement.
Très rare: maladie hépatique chronique pouvant être fatale (hépatite pseudo-alcoolique)

Troubles de la peau

Très fréquent: réaction cutanée (rougeur, démangeaisons) après exposition à la lumière solaire.
Fréquent: coloration lilas ou gris ardoise de la peau en cas de traitement prolongé à hautes doses journalières. Cette coloration disparaît lentement à l'arrêt du traitement.
Très rare: des cas d'éruption cutanée, de chute des cheveux, de rougeur de la peau après une radiothérapie ou de rougeur de la peau associée à une desquamation (élimination des couches superficielles de la peau sous forme de fines pellicules).

Troubles des organes de reproduction et du sein

Très rare: douleur localisée au niveau des testicules (épididymite)

Troubles vasculaires

Très rare: inflammation des vaisseaux (vascularite)

Autres

Très rare: augmentation de la créatinine sanguine

Déclaration des effets secondaires
Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à <votre médecin> <ou> <,> <votre pharmacien> <ou à votre infirmier/ère>. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr
En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.
5. COMMENT CONSERVER AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable?
Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.
N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’emballage. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.
Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.
6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS
Ce que contient AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable
· La substance active est :
Chlorhydrate d'amiodarone .............................................................................................. 200,00 mg
Pour un comprimé sécable

· Les autres composants sont : Lactose monohydraté, amidon de maïs, povidone (K90), silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium, amidon prégélatinisé.

Qu’est-ce que AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable et contenu de l’emballage extérieur
Ce médicament se présente sous forme de comprimé sécable.

Boîte de 30, 50 ou 100.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché
ARROW GENERIQUES
26 AVENUE TONY GARNIER
69007 LYON
Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché
ARROW GENERIQUES
26 AVENUE TONY GARNIER
69007 LYON
Fabricant
AJC PHARMA
18 RUE DU DOCTEUR RAGNAUD
16000 ANGOULEME

Ou

LABORATOIRES BTT
ZONE INDUSTRIELLE DE KRAFFT
67150 ERSTEIN

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen
Sans objet.
La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :
Décembre 2009.
Autres
Sans objet.
Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France). www.ansm.sante.fr
Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé:
Sans objet.


AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable est un générique du CORDARONE 200 mg, comprimé sécable CORDARONE 200 mg, comprimé sécable

[PRINCEPS] CORDARONE 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
[PRINCEPS] CORDARONE 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 50 comprimé(s)
AMIODARONE ALMUS 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE ALTER 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) thermoformée(s) PVC aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE ARROW 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE BIOGARAN 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE CRISTERS 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE EG 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE MYLAN 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) thermoformée(s) PVC aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE RANBAXY 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE SANDOZ 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE TEVA 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE ZENTIVA 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE ZYDUS 200 mg, comprimé sécable : plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
AMIODARONE MYLAN 200 mg, comprimé sécable : 1 flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) de 30 comprimé(s)
AMIODARONE BIOGARAN 200 mg, comprimé sécable : flacon(s) polyéthylène haute densité (PEHD) de 30 comprimé(s) avec fermeture de sécurité enfant

Notre plate-forme de comparaison n'a pas pour objectif d'inciter à la surconsommation de médicaments ou de vous en recommander. En cas de doute, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Les informations affichées sur le site sont fournies par nos partenaires et peuvent être incomplètes. Les avis exprimés représentent l'opinion de leur auteur et relèvent entièrement de leurs responsabilités. Ne prenez pas une opinion comme un avis médical.