Unooc : Le comparateur de prix des médicaments Unooc : Le comparateur de prix des médicaments


Prix de BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé

Médicament sur ordonnance
| Acheter
| Donnez votre avis
| Posologie
| Générique
| Notice

L'automédication n'est pas sans danger, demandez conseil à votre pharmacien.


Aucune pharmacie en ligne ne propose actuellement ce produit
Substance active de BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé :   Comprimé (Composition pour un comprimé) >  hémifumarate de bisoprolol  3,75 mg ;

Conditionnement de BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé : plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)


Avis : est-ce que BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé est efficace ?

Donnez votre avis
/5




Acheter BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé



Aucune pharmacie en ligne ne propose actuellement ce produit


Quel est le prix officiel de BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé ?

6,31€

Bisoprolol quiver 3,75 mg, comprimé est-il sur ordonnance ?

Oui, il y a besoin d'une ordonnance pour ce médicament.

Bisoprolol quiver 3,75 mg, comprimé est-il remboursé ?

Remboursé à 65%.

Posologie pour BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé

Les bêtabloquants agissent en modifiant la réponse de l’organisme à certaines impulsions nerveuses, en particulier au niveau du cœur. Le bisoprolol ralentit ainsi le rythme cardiaque et permet au cœur de pomper plus efficacement le sang dans l’ensemble du corps.
L’insuffisance cardiaque se produit lorsque le muscle cardiaque est faible et incapable de pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l’organisme. BISOPROLOL QUIVER est utilisé pour traiter les patients présentant une insuffisance cardiaque chronique stable. Ce produit est utilisé en association avec d’autres médicaments adaptés à cette affection (tels que les inhibiteurs de l’enzyme de conversion ou IEC, les diurétiques et les glycosides cardiaques).

Service médical rendu :
Ce médicament étant un générique, le SMR n'a pas été évalué par la commission de la transparence (CT), il est possible de se référer à la /aux spécialité(s) de référence du groupe générique auquel appartient ce médicament

Notice BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé

Dénomination du médicament
BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé
Hémifumarate de bisoprolol
Encadré
Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament.
· Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.
· Si vous avez toute autre question, si vous avez un doute, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.
· Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez jamais à quelqu'un d'autre, même en cas de symptômes identiques, cela pourrait lui être nocif.
· Si l'un des effets indésirables devient grave ou si vous remarquez un effet indésirable non mentionné dans cette notice, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.
Sommaire notice
Que contient cette notice :
1. Qu'est-ce que BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé et dans quel cas est-il utilisé ?
2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé ?
3. Comment prendre BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé ?
4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?
5. Comment conserver BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé ?
6. Informations supplémentaires.
1. QU’EST-CE QUE BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?
Classe pharmacothérapeutique
La substance active de BISOPROLOL QUIVER est le bisoprolol. Le bisoprolol appartient à la classe de médicaments appelés bêtabloquants.
Indications thérapeutiques
Les bêtabloquants agissent en modifiant la réponse de l’organisme à certaines impulsions nerveuses, en particulier au niveau du cœur. Le bisoprolol ralentit ainsi le rythme cardiaque et permet au cœur de pomper plus efficacement le sang dans l’ensemble du corps.
L’insuffisance cardiaque se produit lorsque le muscle cardiaque est faible et incapable de pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l’organisme. BISOPROLOL QUIVER est utilisé pour traiter les patients présentant une insuffisance cardiaque chronique stable. Ce produit est utilisé en association avec d’autres médicaments adaptés à cette affection (tels que les inhibiteurs de l’enzyme de conversion ou IEC, les diurétiques et les glycosides cardiaques).
2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé ?
Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament
Sans objet.
Contre-indications
Ne prenez jamais BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé :
· allergie (hypersensibilité) au bisoprolol ou à l’un des autres composants (voir rubrique 6),
· asthme ou problèmes respiratoires chroniques sévères,
· troubles sévères de la circulation sanguine périphérique (de type phénomène de Raynaud), pouvant entraîner des picotements dans les doigts et les orteils ou les faire pâlir ou virer au bleu,
· phéochromocytome non traité, tumeur rare de la glande surrénale,
· acidose métabolique, c’est-à-dire présence d’acide en excès dans le sang,
Ne prenez jamais BISOPROLOL QUIVER si vous présentez l’un des problèmes cardiaques suivants :
· insuffisance cardiaque aiguë,
· aggravation de l’insuffisance cardiaque nécessitant l’injection dans vos veines de médicaments amplifiant la force de contraction de votre cœur,
· rythme cardiaque lent,
· pression artérielle basse,
· certaines affections cardiaques engendrant un rythme cardiaque lent ou irrégulier,
· choc cardiogénique, grave trouble cardiaque aigu aboutissant à une chute de la pression artérielle et une insuffisance de la circulation sanguine.
Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales
Faites attention avec BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé :
Si vous présentez l’une des affections suivantes, indiquez-le à votre médecin avant de prendre BISOPROLOL QUIVER ; il/elle pourra décider des mesures de précaution particulières (par exemple, vous prescrire un traitement complémentaire ou réaliser des contrôles plus fréquents) :
· diabète,
· jeûne strict,
· certaines maladies du cœur, comme les troubles du rythme cardiaque, ou les douleurs thoraciques sévères au repos (angor de Prinzmetal),
· problèmes rénaux ou hépatiques,
· troubles moins sévères de la circulation sanguine périphérique,
· asthme ou problèmes respiratoires chroniques moins sévères,
· antécédents d’affection cutanée squameuse (psoriasis),
· tumeur de la glande surrénale (phéochromocytome)
· troubles thyroïdiens,
Par ailleurs, prévenez votre médecin si vous devez subir :
· un traitement de désensibilisation (en prévention du rhume des foins, par exemple) car BISOPROLOL QUIVER peut augmenter les risques de réaction allergique ou amplifier la sévérité de ces réactions ;
· une anesthésie (dans le cadre d’une intervention chirurgicale, par exemple) car BISOPROLOL QUIVER peut avoir des effets sur la façon dont votre organisme réagit dans une telle situation.
Enfants et adolescents
BISOPROLOL QUIVER n’est pas recommandé chez les enfants ou les adolescents.
Interactions avec d'autres médicaments
Prise ou utilisation d'autres médicaments
Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.
Ne prenez pas les médicaments suivants en même temps que BISOPROLOL QUIVER sans avoir consulté spécifiquement votre médecin à ce sujet :
· certains médicaments utilisés pour traiter les irrégularités ou anomalies du rythme cardiaque (anti-arythmiques de classe I de type quinidine, disopyramide, lidocaïne, phénytoïne, flécaïnide, propafénone) ;
· certains médicaments utilisés pour traiter l’hypertension, l’angine de poitrine ou les irrégularités du rythme cardiaque (inhibiteurs calciques de type vérapamil et diltiazem) ;
· certains médicaments utilisés pour traiter l’hypertension de type clonidine, méthyldopa, moxonidine, rilménidine. Cependant, n’interrompez pas ces traitements sans avoir d’abord pris l’avis de votre médecin.
Demandez l’avis de votre médecin avant de prendre les médicaments suivants en même temps que BISOPROLOL QUIVER; votre médecin pourra juger nécessaire de contrôler votre état plus fréquemment :
· certains médicaments utilisés pour traiter l’hypertension ou l’angine de poitrine (inhibiteurs calciques de la famille des dihydropyridines, de type félodipine et amlodipine) ;
· certains médicaments utilisés pour traiter les irrégularités ou anomalies du rythme cardiaque (anti-arythmiques de classe III de type amiodarone) ;
· les bêtabloquants en application locale (comme le timolol en goutte ophtalmique pour le traitement du glaucome) ;
· certains médicaments utilisés par exemple pour traiter la maladie d’Alzheimer ou pour traiter le glaucome (parasympathomimétiques de type tacrine ou carbachol) ou certains médicaments utilisés dans le traitement des problèmes cardiaques aigus (sympathomimétiques de type isoprénaline et dobutamine) ;
· les antidiabétiques, notamment l’insuline ;
· les anesthésiques (lors d’interventions chirurgicales, par exemple) ;
· la digitaline, utilisée pour traiter l’insuffisance cardiaque ;
· les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) utilisés pour traiter l’arthrite, les douleurs ou les inflammations (ibuprofène ou diclofénac par exemple) ;
· tout médicament susceptible de faire baisser la pression artérielle, qu’il s’agisse d’un effet recherché ou indésirable, comme les antihypertenseurs, certains médicaments contre la dépression (antidépresseurs tricycliques tels l’imipramine ou amitriptyline), certains médicaments utilisés pour traiter l’épilepsie ou employés au cours de l’anesthésie (barbituriques tels que phénobarbital) ou certains médicaments contre la maladie mentale caractérisée par une perte de contact avec la réalité (phénothiazines tels que la lévomépromazine) ;
· la méfloquine, utilisée pour la prévention ou le traitement du paludisme ;
· les traitements contre la dépression appelés inhibiteurs de la monoamine-oxydase (sauf les IMAO-B) tels que la moclobémide.
Interactions avec les aliments et les boissons
Sans objet.
Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives
Sans objet.
Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement
Grossesse et allaitement
Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.
L’utilisation de BISOPROLOL QUIVER pendant la grossesse pourrait nuire à l’enfant à naître. Prévenez votre médecin si vous êtes enceinte ou prévoyez de l’être. Il/elle avisera si vous pouvez prendre BISOPROLOL QUIVER pendant votre grossesse.
On ignore si le bisoprolol passe dans le lait maternel humain. Par conséquent, l’allaitement n’est pas recommandé pendant le traitement par BISOPROLOL QUIVER.
Sportifs
Sportifs
L'attention des sportifs est attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.
Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines
Conduite de véhicules et utilisation de machines
La capacité à conduire un véhicule ou à utiliser des machines peut être altérée sous traitement par bisoprolol. Il convient d’être particulièrement attentif en début de traitement, en cas de modification de posologie ainsi qu’en cas de consommation d’alcool.
Liste des excipients à effet notoire
Sans objet.
3. COMMENT PRENDRE BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé ?
Instructions pour un bon usage
Sans objet.
Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement
Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin. Vérifiez auprès de votre médecin ou votre pharmacien en cas de doute.
Une surveillance régulière par le médecin est requise lors du traitement par BISOPROLOL QUIVER. Elle est tout particulièrement nécessaire en début de traitement, en cas d’augmentation de la dose, et lorsque vous arrêtez le traitement.
Prenez le comprimé avec un peu d’eau, le matin, avant, pendant ou après le petit-déjeuner. Les comprimés ne doivent pas être mâchés ou écrasés.
BISOPROLOL QUIVER est habituellement utilisé dans le cadre d’un traitement au long cours.
Chez l’adulte, y compris les personnes âgées :
Le traitement par bisoprolol doit être instauré à faible dose et augmenté progressivement.
Votre médecin décidera de l’augmentation de la dose à appliquer, en général selon le schéma suivant :
· 1,25 mg de bisoprolol une fois par jour pendant une semaine
· 2,5 mg de bisoprolol une fois par jour pendant une semaine
· 3,75 mg de bisoprolol une fois par jour pendant une semaine
· 5 mg de bisoprolol une fois par jour pendant quatre semaines
· 7,5 mg de bisoprolol une fois par jour pendant quatre semaines
· 10 mg de bisoprolol une fois par jour en traitement d’entretien (en continu)
La dose quotidienne maximale recommandée est de 10 mg de bisoprolol.
Selon votre tolérance au médicament, votre médecin pourra également décider de prolonger l’intervalle entre les augmentations de la dose. Si votre état s’aggrave ou si vous ne tolérez plus le médicament, il pourra être nécessaire de réduire à nouveau la dose ou d’interrompre le traitement. Chez certains patients, une dose d’entretien inférieure à 10 mg de bisoprolol peut être suffisante. Votre médecin vous indiquera la marche à suivre.
Si vous devez arrêter totalement le traitement, votre médecin vous conseillera généralement de réduire progressivement la dose, faute de quoi votre état de santé pourrait se détériorer.
Symptômes et instructions en cas de surdosage
Si vous avez pris plus de BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé que vous n’auriez dû :
Prévenez immédiatement votre médecin qui décidera des mesures à prendre.
Les symptômes de surdosage peuvent être un ralentissement du rythme cardiaque, des difficultés respiratoires sévères, des vertiges ou des tremblements (dus à la baisse du taux de sucre dans le sang).
Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses
Si vous oubliez de prendre BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé :
Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre. Prenez la dose habituelle le matin suivant.
Risque de syndrome de sevrage
Si vous arrêtez de prendre BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé :
N’interrompez en aucun cas le traitement par BISOPROLOL QUIVER si votre médecin ne vous a pas conseillé de le faire. Dans le cas contraire, votre état de santé pourrait se détériorer fortement.
Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.
4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?
Description des effets indésirables
Comme tous les médicaments, BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet.
Afin d’éviter les réactions graves, consultez un médecin immédiatement si un effet indésirable devient sévère, survient brusquement ou s’aggrave rapidement.
Les effets indésirables les plus graves sont ceux touchant les fonctions cardiaques :
· ralentissement du rythme cardiaque (plus de 1 personne sur 10),
· aggravation de l’insuffisance cardiaque (moins de 1 personne sur 10),
· rythme cardiaque lent ou irrégulier (moins de 1 personne sur 100).
Si vous avez des vertiges ou si vous vous sentez faible, ou encore si vous avez des difficultés à respirer, contactez votre médecin dès que possible.
Les autres effets indésirables sont répertoriés ci-dessous en fonction de leur fréquence :
Fréquent (moins de 1 personne sur 10) :
· fatigue, épuisement, vertiges, maux de tête,
· sensation de refroidissement ou d’engourdissement dans les mains et les pieds,
· pression artérielle basse,
· troubles gastro-intestinaux tels que nausées, vomissements, diarrhée ou constipation.
Peu fréquent (moins de 1 personne sur 100) :
· troubles du sommeil,
· dépression,
· vertiges lors du passage à la position debout,
· gêne respiratoire chez les personnes ayant un asthme ou des problèmes respiratoires chroniques,
· faiblesse musculaire, crampes.
Rare (moins de 1 personne sur 1000) :
· troubles de l’audition,
· rhinite allergique,
· diminution de la sécrétion de larmes,
· inflammation du foie pouvant causer un jaunissement de la peau ou du blanc des yeux,
· résultats d’analyses anormaux,
· réactions allergiques à type de démangeaisons, bouffées de chaleur, éruptions cutanées,
· troubles de l’érection,
· cauchemars, hallucinations,
· perte de connaissance.
Très rare (moins de 1 personne sur 10 000) :
· irritation et rougeur de l’œil (conjonctivite),
· chute des cheveux,
· apparition ou aggravation d’une affection cutanée squameuse (psoriasis) ; éruption psoriasiforme.
Déclaration des effets secondaires
Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr. En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.
5. COMMENT CONSERVER BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé ?
Tenir ce médicament hors de la portée et de la vue des enfants.
Date de péremption
Ne pas utiliser ce médicament après la date de péremption mentionnée sur la boîte et la plaquette après la mention « EXP ». La date d’expiration fait référence au dernier jour du mois.
Conditions de conservation
Ce médicament ne nécessite pas de précautions particulières de conservation.
Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration
Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce qu’il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l’environnement.
6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES
Liste complète des substances actives et des excipients
Que contient BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé ?
La substance active est :
Hémifumarate de bisoprolol .............................................................................................................. 3,75 mg
Pour un comprimé.
Les autres composants sont :
Cellulose microcristalline, silice colloïdale anhydre, carboxyméthylamidon sodique (type A), croscarmellose sodique, stéarate de magnésium.
Forme pharmaceutique et contenu
Qu’est ce que BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé et contenu de l’emballage extérieur ?
Ce médicament se présente sous forme de comprimé, rond, biconvexe, blanc à blanc cassé. Boîtes de 28, 30, 50, 90 ou 100 comprimés.
Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.
Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable de la libération des lots, si différent
Titulaire
ARROW GENERIQUES
26 AVENUE TONY GARNIER
69007 LYON
Exploitant
ARROW GENERIQUES
26 AVENUE TONY GARNIER
69007 LYON
Fabricant
CHANELLE MEDICAL
IDA INDUSTRIAL ESTATE
LOUGHREA, CO. GALWAY
IRLANDE
ou
ARROW GENERIQUES
26 AVENUE TONY GARNIER
69007 LYON
Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen
Sans objet.
Date d’approbation de la notice
La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}.
AMM sous circonstances exceptionnelles
Sans objet.
Informations Internet
Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).
Informations réservées aux professionnels de santé
Sans objet.
Autres
Sans objet.


BISOPROLOL QUIVER 3,75 mg, comprimé est un générique du CARDENSIEL 3,75 mg, comprimé pelliculé sécable

[PRINCEPS] CARDENSIEL 3,75 mg, comprimé pelliculé sécable : plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
BISOCE 3,75 mg, comprimé pelliculé sécable : plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 30 comprimé(s)
BISOPROLOL BGR 3,75 mg, comprimé pelliculé sécable : plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
BISOPROLOL EG 3,75 mg, comprimé pelliculé : plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)
BISOPROLOL RANBAXY 3,75 mg, comprimé : plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)
BISOPROLOL SANDOZ 3,75 mg, comprimé pelliculé sécable : plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)
BISOPROLOL TEVA SANTE 3,75 mg, comprimé : plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)
BISOPROLOL CRISTERS 3,75 mg, comprimé : plaquette(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

Notre plate-forme de comparaison n'a pas pour objectif d'inciter à la surconsommation de médicaments ou de vous en recommander. En cas de doute, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Les informations affichées sur le site sont fournies par nos partenaires et peuvent être incomplètes. Les avis exprimés représentent l'opinion de leur auteur et relèvent entièrement de leurs responsabilités. Ne prenez pas une opinion comme un avis médical.