Unooc : Le comparateur de prix des médicaments Unooc : Le comparateur de prix des médicaments


Prix d'AZZALURE, 10 unités Speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable

Médicament sur ordonnance
| Acheter
| Donnez votre avis
| Posologie
| Conditionnements
| Notice

L'automédication n'est pas sans danger, demandez conseil à votre pharmacien.


Aucune pharmacie en ligne ne propose actuellement ce produit
Substance active d'AZZALURE, 10 unités Speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable :   Poudre (Composition pour un flacon de poudre) >  toxine botulinique type A   125 U Speywood ;

Conditionnement d'AZZALURE, 10 unités Speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable : 1 flacon(s) en verre


Autres conditionnements

AZZALURE, 10 unités Speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable : 2 flacon(s) en verre


Avis : est-ce que AZZALURE, 10 unités Speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable est efficace ?

Donnez votre avis
/5




Acheter AZZALURE, 10 unités Speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable



Aucune pharmacie en ligne ne propose actuellement ce produit


Quel est le prix officiel d'AZZALURE, 10 unités Speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable ?

Pas de prix officiel, le prix est librement fixé par le pharmacien.

Azzalure, 10 unités speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable est-il sur ordonnance ?

Oui, il y a besoin d'une ordonnance pour ce médicament.

Azzalure, 10 unités speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable est-il remboursé ?

Taux de remboursement : non remboursé.

Posologie pour AZZALURE, 10 unités Speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable

Classe pharmacothérapeutique : autres myorelaxants à action périphérique - code ATC : M03AX01.
Azzalure contient une substance, la toxine botulinique de type A, qui provoque une relaxation des muscles. Azzalure agit au niveau de la jonction entre les nerfs et les muscles, en empêchant la libération par les terminaisons nerveuses d'un « messager » chimique, appelé l'acétylcholine, ce qui inhibe la contraction musculaire. Cette relaxation musculaire est temporaire et disparaît progressivement.
Certaines personnes ressentent très mal l'apparition de rides au niveau du visage. Azzalure peut être utilisé chez l'adulte de moins de 65 ans pour corriger temporairement les rides glabellaires modérées à sévères (les rides verticales entre les sourcils obtenues lors de leur froncement) et les rides canthales latérales (pattes d’oie).

Service médical rendu :
Pas de SMR disponible pour ce médicament

Notice AZZALURE, 10 unités Speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable

Dénomination du médicament
AZZALURE, 10 unités Speywood/0,05 ml poudre pour solution injectable
Toxine botulinique de type A
Encadré
Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.
· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.
· Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin.
· Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.
Que contient cette notice ?
1. Qu'est-ce que AZZALURE et dans quels cas est-il utilisé ?
2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser AZZALURE ?
3. Comment utiliser AZZALURE ?
4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?
5. Comment conserver AZZALURE ?
6. Contenu de l’emballage et autres informations.
1. QU’EST-CE QUE AZZALURE ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?
Classe pharmacothérapeutique : autres myorelaxants à action périphérique - code ATC : M03AX01.
Azzalure contient une substance, la toxine botulinique de type A, qui provoque une relaxation des muscles. Azzalure agit au niveau de la jonction entre les nerfs et les muscles, en empêchant la libération par les terminaisons nerveuses d'un « messager » chimique, appelé l'acétylcholine, ce qui inhibe la contraction musculaire. Cette relaxation musculaire est temporaire et disparaît progressivement.
Certaines personnes ressentent très mal l'apparition de rides au niveau du visage. Azzalure peut être utilisé chez l'adulte de moins de 65 ans pour corriger temporairement les rides glabellaires modérées à sévères (les rides verticales entre les sourcils obtenues lors de leur froncement) et les rides canthales latérales (pattes d’oie).
2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER AZZALURE ?
N’ayez pas une injection d’Azzalure si :
· vous êtes allergique (hypersensible) à la toxine botulinique de type A (clostridium botulinum) ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6,
· vous présentez une infection au niveau du site d’injection proposé,
· vous êtes atteint(e) de myasthénie grave ou du syndrome de Lambert Eaton ou de sclérose latérale amyotrophique.
Avertissements et précautions
Avertissez votre médecin avant toute injection d’Azzalure si :
· vous souffrez d’un trouble neuromusculaire,
· vous avez des difficultés à avaler des aliments (dysphagie),
· vous avalez souvent de travers les aliments et les boissons, ce qui vous fait tousser ou vous étrangler,
· vous présentez une inflammation au niveau du site d’injection proposé,
· les muscles au niveau du site d’injection proposé sont faibles,
· vous présentez des troubles de la coagulation, ce qui signifie que vous saignez plus longtemps que la normale, comme en cas d’hémophilie (maladie hémorragique héréditaire causés par une anomalie d’un facteur de la coagulation du sang),
· vous avez subi une intervention chirurgicale au niveau du visage ou vous allez subir bientôt une opération du visage ou un autre type d’intervention chirurgicale,
· vous avez récemment bénéficié d’injections de toxine botulinique,
· vos rides ne se sont pas améliorées de façon significative après votre dernier traitement par toxine botulinique.
Ces informations aideront votre médecin à prendre la meilleure décision concernant les risques et bénéfices potentiels du traitement pour vous.
Mises en garde particulières
Très rarement, l’effet de la toxine botulinique peut provoquer une faiblesse musculaire à distance du site d’injection.
Lors de l’utilisation de toxines botuliniques avec des intervalles entre deux traitements inférieurs à 12 semaines ou à plus fortes doses pour traiter d’autres pathologies, on a pu observer dans de rares cas, la formation d’anticorps neutralisants, susceptibles de diminuer l’efficacité du traitement,
Si vous consultez un médecin, quelle qu’en soit la raison, veillez à lui signaler que vous avez reçu des injections d’Azzalure.
Enfants et adolescents
AZZALURE n’est pas indiqué chez les patients de moins de 18 ans.
Autres médicaments et Azzalure
Informez votre médecin si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament car Azzalure peut interférer sur d’autres médicaments, notamment :
· les antibiotiques, pris pour traiter une infection (par exemple, les aminoglycosides, comme la gentamicine ou l’amikacine) ou
· les autres médicaments myorelaxants.
Azzalure avec des aliments et boissons
Les injections d’Azzalure peuvent être effectuées indépendamment de toute prise d’aliment ou de boisson.
Grossesse et allaitement
Azzalure ne doit pas être utilisé pendant la grossesse.
Le traitement par Azzalure est déconseillé si vous allaitez.
Si vous êtes enceinte, si vous prévoyez de l'être ou si vous allaitez, demandez conseil à votre médecin avant de prendre tout médicament
Conduite de véhicules et utilisation de machines
Le traitement par Azzalure peut entraîner des problèmes temporaires de vision floue ou de faiblesse musculaire. Il est alors déconseillé de conduire ou d'utiliser des machines.
Azzalure contient {nommer le/les excipient (s)}
Sans objet.
3. COMMENT UTILISER AZZALURE ?
Azzalure ne doit être administré que par des médecins qualifiés ayant une bonne expérience de l'utilisation de ce traitement et disposant du matériel nécessaire.
Les injections seront préparées et effectuées par votre médecin. Un flacon d'Azzalure ne doit être utilisé que pour le traitement d'un seul patient, au cours d'une seule séance.
La dose recommandée d'Azzalure est :
· Pour les rides glabellaires, 50 unités, c'est-à-dire une injection de 10 unités dans chacun des 5 sites d'injection au niveau du front, dans la région située au-dessus de votre nez, entre vos sourcils,
· Pour les rides canthales latérales, 60 unités, c'est-à-dire une injection de 10 unités dans chacun des 6 sites d'injection au niveau des zones des pattes d’oie.
Les unités utilisées pour les différents produits à base de toxine botulinique ne sont pas les mêmes. Les unités Speywood d'Azzalure sont spécifiques à ce produit et ne sont pas interchangeables avec d'autres préparations de toxine botulinique.
L'effet du traitement peut être constaté quelques jours après l’injection.
L'intervalle de temps entre les séances de traitement sera déterminé par votre médecin, mais doit être au minimum de 12 semaines.
Utilisation chez les enfants et les adolescents
Azzalure n’est pas indiqué chez les patients de moins de 18 ans.
Si vous avez reçu plus d’Azzalure que vous n’auriez dû :
Si vous avez reçu plus d'Azzalure que nécessaire, il est possible que des muscles autres que ceux ayant été injectés commencent à s'affaiblir. Cela ne se produit pas toujours immédiatement. Si vous vous trouvez dans cette situation, avertissez votre médecin le plus rapidement possible
4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?
Comme tous les médicaments, ce médicament est susceptible d’avoir des effets indésirables bien que tout le monde n’y soit pas sujet.
Recherchez immédiatement une aide médicale si :
· Vous avez des difficultés à respirer, à avaler ou à parler,
· Votre visage gonfle, votre peau devient rouge ou vous avez une éruption qui vous démange et qui ressemble à une urticaire. Cela peut signifier que vous avez une réaction allergique à Azzalure.
Avertissez votre médecin si vous constatez l’un des effets indésirables suivants :
Pour les rides glabellaires
Très fréquent (observés chez plus d’1 utilisateur sur 10)
· Rougeurs, gonflements, irritation, éruption cutanée, démangeaisons, fourmillements, douleur, gêne, picotements ou ecchymose (« bleu ») au site d’injection.
· Maux de tête.
Fréquent (touchant 1 à 10 utilisateurs sur 100)
· Yeux fatigués ou baisse de la vision, chute de la paupière supérieure, gonflement de la paupière, larmoiement, œil sec, tressautements musculaires (contractions involontaires) des muscles autour des yeux.
· Paralysie faciale temporaire.
Peu fréquent (touchant 1 à 10 utilisateurs sur 1 000)
· Troubles visuels, vision trouble, diplopie (vision double).
· Sensations vertigineuses.
· Démangeaisons, éruption cutanée.
· Réactions allergiques, voir ci-dessus.
· Troubles des mouvements oculaires.
Rare (touchant 1 à 10 utilisateurs sur 10 000)
· Éruption avec démangeaison de type urticaire.
Pour les rides canthales latérales
Fréquent (touchant 1 à 10 utilisateurs sur 100)
· Maux de tête.
· Gonflement de la paupière.
· Ecchymose, démangeaisons, gonflement autour des yeux.
· Chute de la paupière supérieure.
· Paralysie faciale temporaire.
Peu fréquent (touchant 1 à 10 utilisateurs sur 1 000)
· Sécheresse des yeux.
Ces réactions se produisent généralement au cours de la première semaine suivant l’injection et sont transitoires. Elles ont habituellement une intensité légère ou modérée.
Très rarement, des effets indésirables ont été observés dans d’autres muscles que ceux dans lesquels l’injection a été réalisée. Ces effets indésirables incluent une faiblesse musculaire excessive, une difficulté à avaler due à une toux ou à une sensation d’étouffement en avalant (si vous avalez de travers de la nourriture ou un liquide, vous risquez des problèmes respiratoires ou une infection pulmonaire). Si vous vous trouvez dans cette situation, vous devez immédiatement consulter votre médecin.
Déclaration des effets secondaires
Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou à votre infirmier/ère. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr
En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.
5. COMMENT CONSERVER AZZALURE ?
Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.
N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’étiquette. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.
A conserver au réfrigérateur (entre 2°C et 8°C). Ne pas congeler.
Votre médecin dissout Azzalure dans un liquide pour préparations injectables.
La stabilité physique et chimique en cours d'utilisation a été démontrée pendant 24 heures entre 2°C et 8°C. Du point de vue microbiologique, à moins que la méthode de reconstitution exclue le risque de contamination microbienne, le produit doit être utilisé immédiatement. En cas d’utilisation non immédiate, les durées et conditions de conservation relèvent de la responsabilité de l’utilisateur.
6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS
Ce que contient AZZALURE
· La substance active est :
La toxine botulinique de type A*, 10 unités Speywood/0,05 ml. Chaque flacon contient 125 unités Speywood.
· Les autres composants sont : l'albumine humaine 200 g/L et le lactose monohydraté.
*Complexe hémagglutinine -toxine A de Clostridium botulinum (une bactérie).
Les unités Speywood d'Azzalure sont spécifiques à cette spécialité et ne sont pas interchangeables avec d'autres préparations de toxine botulinique.
Qu’est-ce que AZZALURE et contenu de l’emballage extérieur
Azzalure est une poudre pour solution injectable. Boîtes de 1 ou 2 flacon(s).
Azzalure est une poudre blanche.
Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché
IPSEN PHARMA
65 QUAI GEORGES GORSE
92100 BOULOGNE-BILLANCOURT
Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché
IPSEN PHARMA
65 QUAI GEORGES GORSE
92100 BOULOGNE-BILLANCOURT
Fabricant
IPSEN BIOPHARM LIMITED
ASH ROAD
WREXHAM INDUSTRIAL ESTATE
WREXHAM
LL13 9UF
ROYAUME-UNI
Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen
Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants : Conformément à la réglementation en vigueur
La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :
[à compléter ultérieurement par le titulaire]
< {MM/AAAA}>< {mois AAAA}.>
Autres
Sans objet.
Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).
Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé
Posologie et mode d’administration :
Voir la rubrique 3 de la notice d’information destinée de l’utilisateur.
Précautions particulières d’élimination et manipulation :
Les instructions d’utilisation, de manipulation et d’élimination doivent être strictement respectées.
La reconstitution doit être réalisée conformément aux règles de bonnes pratiques, notamment concernant les conditions d’asepsie.
Azzalure doit être reconstitué avec une solution de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9%) pour préparations injectables.
Comme indiqué dans le tableau de dilution ci-dessous, le volume requis de solution injectable de chlorure de sodium à 9 mg/ml (0,9%) doit être prélevé à l’aide d’une seringue afin d’obtenir une solution reconstituée limpide ayant une concentration de 10 U/0,05 ml.



Volume de solvant à utiliser (solution de chlorure de sodium à 0,9%) pour un flacon contenant 125 U


Concentration obtenue (nombre d’unités par 0,05 ml)




0,63 ml


10 U



Pour mesurer précisément le volume à utiliser pour la reconstitution (0,63 ml), il convient d’utiliser des seringues de 1 ml qui comportent des graduations de 0,1 ml et 0,01 ml.
RECOMMANDATIONS POUR L’ÉLIMINATION DU MATÉRIEL CONTAMINÉ
Immédiatement après utilisation et avant élimination, la solution reconstituée d’Azzalure non utilisée (dans le flacon et/ou la seringue) doit être inactivée, en ajoutant 2 ml d’une solution diluée d’hypochlorite de sodium à 0,55 ou 1% (solution de Dakin).
Les flacons, seringues et matériels utilisés ne doivent pas être vidés et doivent être placés dans des récipients adaptés, pour être éliminés conformément à la réglementation locale en vigueur.
RECOMMANDATIONS EN CAS D’INCIDENT LORS DE LA MANIPULATION DE LA TOXINE BOTULINIQUE
· Toute projection doit être essuyée : avec un matériel absorbant imbibé d’une solution d’hypochlorite de sodium (eau de Javel) en cas de produit lyophilisé, ou bien avec un matériel absorbant sec en cas de produit reconstitué.
· Les surfaces contaminées seront nettoyées avec un matériel absorbant, imbibé d’hypochlorite de sodium (eau de Javel), puis séchées.
· En cas de bris de flacon, procéder comme indiqué ci-dessus, ramasser soigneusement les particules de verre et essuyer le produit, en évitant les coupures cutanées.
· En cas de contact avec la peau, laver la zone touchée avec une solution d’hypochlorite de sodium (eau de Javel) puis rincer abondamment avec de l’eau.
· En cas de contact avec les yeux, rincer abondamment avec de l’eau ou avec une solution ophtalmique de lavage oculaire.
· En cas de contact du produit avec une blessure, une coupure ou une piqûre, rincer abondamment avec de l’eau et prendre les mesures médicales appropriées en fonction de la dose injectée.
Ces instructions d’utilisation, de manipulation et d’élimination doivent être strictement respectées.

Notre plate-forme de comparaison n'a pas pour objectif d'inciter à la surconsommation de médicaments ou de vous en recommander. En cas de doute, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Les informations affichées sur le site sont fournies par nos partenaires et peuvent être incomplètes. Les avis exprimés représentent l'opinion de leur auteur et relèvent entièrement de leurs responsabilités. Ne prenez pas une opinion comme un avis médical.