Unooc : Le comparateur de prix des médicaments Unooc : Le comparateur de prix des médicaments


Prix d'ALYOSTAL VENIN DE GUEPE POLISTES 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable

Médicament sur ordonnance
| Acheter
| Donnez votre avis
| Posologie
| Notice

L'automédication n'est pas sans danger, demandez conseil à votre pharmacien.


Aucune pharmacie en ligne ne propose actuellement ce produit
Substance active d'ALYOSTAL VENIN DE GUEPE POLISTES 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable :   Poudre (Composition pour un flacon de poudre) >  guêpe poliste (venin de)  110,00 microgrammes ;   Solvant (Composition ) >  Pas de substance active.   ;

Conditionnement d'ALYOSTAL VENIN DE GUEPE POLISTES 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable : 1 flacon(s) en verre - 1 flacon(s) en verre de 1,1 ml


Avis : est-ce que ALYOSTAL VENIN DE GUEPE POLISTES 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable est efficace ?

Donnez votre avis
/5




Acheter ALYOSTAL VENIN DE GUEPE POLISTES 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable



Aucune pharmacie en ligne ne propose actuellement ce produit


Quel est le prix officiel d'ALYOSTAL VENIN DE GUEPE POLISTES 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable ?

25,42€

Alyostal venin de guepe polistes 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable est-il sur ordonnance ?

Oui, il y a besoin d'une ordonnance pour ce médicament.

Alyostal venin de guepe polistes 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable est-il remboursé ?

Remboursé à 65%.

Posologie pour ALYOSTAL VENIN DE GUEPE POLISTES 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable

Classe pharmacothérapeutique : allergènes - code ATC : V01AA07
Ce médicament est utilisé chez les adultes, adolescents et enfants de plus de 2 ans pour:
· le diagnostic cutané de l'allergie au venin de guêpe,
· le traitement de l’allergie aux piqûres (venin) de guêpe (immunothérapie allergénique).

L'utilisation de ce médicament doit être supervisée par un médecin expérimenté en allergologie et dans le traitement de l'allergie par immunothérapie allergénique.

Service médical rendu :
Liste des avis de SMR rendus par la commission de la transparence pour ALYOSTAL VENIN DE GUEPE POLISTES 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable :
- Important

Avis du 22/03/2017

Renouvellement d'inscription (CT)
Le service médical rendu par ALYOSTAL VENIN DE GUEPE POLISTES reste important dans les indications de l’AMM dans l’attente des conclusions de la HAS sur les conditions de prise en charge des APSI (allergènes préparés spécialement pour un individu).

Notice ALYOSTAL VENIN DE GUEPE POLISTES 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable

Dénomination du médicament
ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable
Venin de guêpe
Encadré
Veuillez lire attentivement cette notice avant d’utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.
· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.
· Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin ou votre pharmacien.
· Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas à d’autres personnes. Il pourrait leur être nocif, même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.
· Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, qu'il soit mentionné ou non dans cette notice, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Voir rubrique 4.
Que contient cette notice ?
1. Qu'est-ce que ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable et dans quels cas est-il utilisé ?
2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable ?
3. Comment utiliser ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable ?
4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?
5. Comment conserver ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable ?
6. Contenu de l’emballage et autres informations.
1. QU’EST-CE QUE ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?
Classe pharmacothérapeutique : allergènes - code ATC : V01AA07
Ce médicament est utilisé chez les adultes, adolescents et enfants de plus de 2 ans pour:
· le diagnostic cutané de l'allergie au venin de guêpe,
· le traitement de l’allergie aux piqûres (venin) de guêpe (immunothérapie allergénique).

L'utilisation de ce médicament doit être supervisée par un médecin expérimenté en allergologie et dans le traitement de l'allergie par immunothérapie allergénique.
2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable ?
N’utilisez jamais ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable :
· si vous êtes allergique à l’un des composants contenus dans ce médicament, en dehors du venin de guêpe, mentionnés dans la rubrique 6,
· si en plus de la réaction allergique, vous avez eu des réactions inhabituelles rénales, musculaires, cutanées, neurologiques, hématologiques et articulaires lorsque vous avez été piqué par une guêpe,
· si vous avez une maladie immunitaire (maladie chronique auto-immune) telles que vascularite systémique, périartérite noueuse ou autre...
· si vous avez un asthme et que les symptômes respiratoires ne sont pas suffisamment contrôlés.

Ce médicament est contre-indiqué chez les enfants de moins de 2 ans.
Avertissements et précautions
Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable :
· si vous avez une maladie cardiovasculaire ou bronchopulmonaire,
· si vous avez une mastocytose ou un taux sanguin de tryptase élevé,
· si vous prenez des médicaments pour le traitement de la dépression (anti-dépresseurs tricycliques et inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO)),
· si vous prenez des médicaments dits "inhibiteurs de l’enzyme de conversion" (IEC) qui sont des médicaments utilisés dans le traitement des problèmes cardiaques ou de l'hypertension artérielle,
· si vous prenez des médicaments dits "bêtabloquants" qui sont des médicaments utilisés pour le traitement de problèmes cardiaques, de l'hypertension artérielle, ou en collyres (goutte pour les yeux) pour le traitement du glaucome,
· si vous avez un cancer ou un déficit immunitaire,
· si vous avez une maladie auto-immune en rémission,
· si vous avez eu récemment une crise d’asthme,
· si votre état de santé s’est dégradé.

Enfants et adolescents
L'immunothérapie allergénique est contre-indiquée chez les enfants de moins de 2 ans.
La décision d'une immunothérapie allergénique chez les enfants de 2 à 5 ans doit faire l'objet d'une attention toute particulière.

En cas de doute, il est indispensable de demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.
Autres médicaments et ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable
Informez votre médecin ou pharmacien si vous utilisez, avez récemment utilisé ou pourriez utiliser tout autre médicament.
Avant la réalisation des tests diagnostiques de l'allergie, informez votre médecin si vous prenez ou avez pris des médicaments antiallergiques (antihistaminiques ou corticoïdes) ou d'autres médicaments.
Certains médicaments peuvent altérer les résultats des tests diagnostiques cutanés. Votre médecin peut vous demander d'interrompre certains traitements avant la réalisation de tests cutanés.

ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable avec des aliments, boissons et de l’alcool
Les repas copieux et la prise d'alcool sont déconseillés les jours où sont réalisées les injections.

Grossesse, allaitement et fertilité
Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou si vous envisagez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de commencer l’immunothérapie allergénique avec ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp.
Grossesse
Il n’y a pas d’expérience concernant l'utilisation ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. au cours de la grossesse.
La pratique des tests de diagnostic cutanés avec ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. n’est pas recommandée pendant la grossesse.
Un traitement de l’allergie au venin de guêpe avec ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. ne doit pas être débuté en cours de la grossesse.
Un traitement d’entretien déjà en cours et bien toléré peut être poursuivi durant la grossesse.
Si vous constatez que vous êtes enceinte en cours de traitement, demandez l'avis de votre médecin, qui déterminera avec vous si le traitement par ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. peut être poursuivi ou non.
Allaitement
Il n’y a pas d'étude concernant l'utilisation ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. au cours de l'allaitement.
Votre médecin déterminera s'il y a lieu ou pas d'interrompre le traitement pendant l'allaitement.
Fertilité
Il n’y a pas de donnée concernant l'utilisation ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. sur la fertilité.
Sportifs
Les efforts physiques sont déconseillés les jours où sont réalisées les injections.
Conduite de véhicules et utilisation de machines
ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. n’a pas d’effet connu sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable contient du chlorure de sodium.
Ce médicament contient du sodium, mais en très faible quantité (1 mmol par dose). Cette quantité de sodium est considérée comme négligeable.
3. COMMENT UTILISER ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable ?
Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les instructions de cette notice ou les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.
Ce médicament doit être utilisé sous la surveillance d'un médecin expérimenté en allergologie et dans le traitement par immunothérapie allergénique.
Préparation du médicament :
La poudre contenue dans le flacon doit être diluée avec le solvant spécifiquement destiné à cet effet. La dilution dépend de l'utilisation du médicament (cf ci-dessous)
Modalités d'administration :
Les modalités d'administration sont fonction de l'utilisation du médicament.

Utilisation en tests cutanés pour le diagnostic de l'allergie :
. "Prick test" : la concentration de la solution utilisée est habituellement de 100 µg/ml
. Intradermoréaction : le test consiste en des injections par voie intradermique de doses progressivement croissantes jusqu'à obtention d'une réaction sur la peau.

Utilisation pour le traitement de l'allergie aux piqûres (venin) de guêpes :
La solution reconstituée est injectée par voie sous cutanée stricte sur la face externe ou postérieure du bras.

Le jour de l'injection, il est recommandé d'éviter les repas copieux, la prise d'alcool, les bains chauds, l'exercice physique.

Les modalités du traitement (dose, fréquence des injections) seront déterminées par votre médecin.

Le suivi du traitement doit être régulièrement inscrit sur un carnet que vous devez conserver et qui doit mentionner la date et la dose injectée.

Le traitement de l’allergie au venin de guêpe comporte deux étapes :
· La phase initiale consiste en des injections permettant une augmentation progressive de la dose administrée pour atteindre la dose d’entretien. Il existe différents schémas d'administration plus ou moins rapide pour cette phase.
Quel que soit le protocole choisi, l'initiation du traitement doit être réalisée sous surveillance médicale stricte en milieu hospitalier.
· La deuxième phase consiste en des injections de cette dose d’entretien, en principe toutes les 4 semaines au cours de la première année puis toutes les 4 à 6 semaines les années suivantes.

Le traitement de l’allergie au venin de guêpe peut être poursuivi au minimum pendant 3 à 5 ans, ou plus longtemps dans certains cas.
Il est impératif que vous restiez sous surveillance médicale pendant au moins 30 minutes après chaque injection.

En cas de survenue de symptômes tels qu'une démangeaison importante au niveau de la paume des mains ou de la plante des pieds, une urticaire, un gonflement de la bouche et/ou de la muqueuse, une sensation d'étouffement, de gêne respiratoire, de difficulté à avaler ou une modification de la voix dans les heures qui suivent l'administration de ce produit, contactez immédiatement un médecin.

En cas de survenue d’une importante réaction locale après une injection du traitement, votre médecin peut être amené à modifier la dose administrée ou à vous prescrire des médicaments antihistaminiques en prévention pour les prochaines injections.

En cas d’effets indésirables graves après une injection, votre médecin peut décider de ne pas poursuivre le traitement.

Si vous interrompez votre traitement ou avez dépassé les délais recommandés entre 2 injections (sans lien avec des effets secondaires) :
· Le traitement de l’allergie au venin de guêpe nécessite le strict respect du protocole. Il est important de respecter le schéma d’injections défini par le médecin et le délai entre deux injections sauf si le traitement est interrompu à la suite d’un effet secondaire.
· En cas d’interruption du traitement, il n’est pas défini de protocole précis pour la reprise du traitement.
Votre médecin prescripteur adaptera avec vous les modalités de reprise des injections en fonction de votre cas et de la durée écoulée depuis la dernière injection. Une phase de reprise progressive peut être nécessaire pour revenir à la dose d'entretien. Une surveillance stricte en milieu hospitalier est requise lors de la reprise du traitement.

Utilisation chez les enfants et les adolescents
Les schémas de traitement préconisés sont identiques chez les adultes, les adolescents et les enfants.
Si vous avez utilisé plus de ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable que vous n’auriez dû
Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.
En cas de surdosage le risque d’effets indésirables, en particulier de manifestations généralisées ou locales telles que décrites dans la rubrique 4, est augmenté ; vous devez rester sous surveillance médicale.
Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.
Si vous oubliez d’utiliser ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable :
Sans objet.
Si vous arrêtez d’utiliser ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable :
Sans objet.
4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?
Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.
Lors d’un traitement par ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. vous êtes exposé à des venins pouvant provoquer des réactions allergiques au site d’injection et/ou généralisées.
La tolérance d’une dose est susceptible de varier dans le temps en fonction de votre réactivité et de votre environnement.
Les effets indésirables suivants ont été observés :
· réactions locales pouvant s’accompagner d’un gonflement, d’une rougeur, d’une démangeaison
· manifestations généralisées: malaise général, démangeaisons, urticaire, crise d’asthme, toux, gêne respiratoire, choc anaphylactique (malaise brutal avec chute de la tension).
· sensation de fatigue importante.
· troubles digestifs : douleurs abdominales, douleurs gastriques et nausée.

Des cas de choc anaphylactique provoquant un malaise général brutal avec chute de la pression artérielle et nécessitant un traitement d’urgence ont été rapportés. Un choc anaphylactique est une réaction allergique sévère avec apparition brutale de symptômes qui affectent l’ensemble de l’organisme tels que des démangeaisons intenses ou éruption cutanée, des difficultés respiratoires, des douleurs abdominales, ou des symptômes liés à une chute de tension comme des vertiges ou des malaises. Contactez immédiatement votre médecin si vous ressentez l’un de ces effets.
Si cela vous arrivait, votre médecin aura à disposition une trousse d’urgence comprenant une seringue d’adrénaline prête à l’emploi. C’est la raison pour laquelle vous devez rester sous surveillance médicale pendant au moins 30 minutes après avoir reçu une injection de ce médicament.

Déclaration des effets secondaires
Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr
En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.
5. COMMENT CONSERVER ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable ?
Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.
N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur le conditionnement extérieur. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.
Le produit, avant et après reconstitution, ainsi que les dilutions doivent être conservés au réfrigérateur (entre + 2°C et + 8°C).
Les durées maximales de conservation varient selon la concentration des solutions.
Pour une concentration de 100 µg/ml, la durée maximale de conservation de la solution est de 28 jours entre +2 et +8°C.
Pour une concentration inférieure à 100 µg/ml, la solution doit être préparée et utilisée le jour même.
Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.
6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS
Ce que contient ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable
· La substance active est :
Venin de guêpe quantité correspondant en protéines à 110 microgrammes pour un flacon de poudre.
· Les autres composants sont :

Flacon de poudre : mannitol, albumine humaine,
Solvant : chlorure de sodium, phénol, eau pour préparations injectables.
Qu’est-ce que ALYOSTAL VENIN DE GUÊPE Polistes spp. 110 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable et contenu de l’emballage extérieur
Ce médicament se présente sous forme de poudre et solvant pour solution injectable.
1 flacon de poudre + 1 flacon de solvant (1,8 ml) – boîte de 1
Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché
STALLERGENES
6 Rue ALEXIS DE TOCQUEVILLE
92160 ANTONY
FRANCE
Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché
STALLERGENES
6 Rue ALEXIS DE TOCQUEVILLE
92160 ANTONY
FRANCE
Fabricant
STALLERGENES
6 Rue ALEXIS DE TOCQUEVILLE
92160 ANTONY
FRANCE
Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen
Sans objet.
La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :
Autres
Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé :
Reconstitution et dilutions
La solution est reconstituée en ajoutant 1,1 ml de solvant au contenu d'un flacon de poudre.
La concentration ainsi obtenue est de 100 µg/ml.
Pour obtenir une concentration 10 fois plus faible (10 µg/ml), prélever un volume de 0,2 ml de solution reconstituée et l’injecter dans le flacon contenant 1,8 ml de solvant. Cette opération sera renouvelée pour obtenir des dilutions successives au 1/10. Des flacons supplémentaires de solvant sont fournis si besoin séparément en fonction des dilutions utilisées.
Exemple de schéma de dilutions









Utilisation pour le test diagnostique
. Prick-test : la concentration usuelle utilisée est de 100 µg/ml.
. Test par intradermoréaction : le test sera réalisé en injectant 0,05 ml d’une solution de venin diluée à 0,001 µg/ml par voie intradermique. En cas de réponse négative, répéter l’injection en utilisant une concentration 10 fois plus élevée et ceci jusqu’à obtention d’une réaction cutanée positive, sans dépasser une concentration maximale de 1 µg/ml. Dans certains cas, notamment pour des patients particulièrement sensibilisés au venin de guêpe, il est prudent de démarrer les tests à la concentration de 0,0001 µg/ml.
Les recommandations internationales préconisent de réaliser le test diagnostique au moins 2 semaines après la réaction à une piqûre afin d’éviter la possibilité d’un faux-négatif durant la période réfractaire. Néanmoins, la période réfractaire peut être plus longue. Par conséquent, si le test est négatif à la suite d’une réaction systémique consécutive à une piqûre de guêpe, il est préférable de répéter le test après 1 à 2 mois.
Utilisation pour l’immunothérapie allergénique
Voie sous-cutanée stricte.
Ne PAS injecter par voie intraveineuse.
Le produit sera injecté lentement par voie sous-cutanée sur la face externe du bras ou dans la région deltoïdienne, en prenant soin de ne pas faire une injection intra-veineuse (procéder à cet effet à une légère aspiration préalable qui peut être renouvelée tous les 0,2 ml au cours de l'injection lente).

Avant chaque injection, vérifier soigneusement la nature de l’allergène utilisé, le dosage, le volume et la date de l'injection précédente (intervalle entre chaque injection).

Le patient doit être gardé sous surveillance médicale pendant au minimum 30 minutes après chaque injection.

Avertir le patient qu'il doit éviter les efforts physiques, les bains chauds, les repas copieux ou la prise d’alcool le jour de l'injection.

L’initiation du traitement (quel que soit le protocole utilisé) doit être réalisée sous surveillance stricte en milieu hospitalier.
Le protocole utilisé pour atteindre la dose d'entretien doit être adapté par un médecin expérimenté en allergologie, en fonction de l'état clinique et de la tolérance du patient.
Les délais pour atteindre la dose d’entretien sont fonction de la méthode utilisée :
· en quelques heures (Ultrarush) ou quelques jours (Rush),
· en quelques semaines: cluster ou méthode conventionnelle.

La dose d’entretien est de 100 µg d’extrait de venin. Elle peut être augmentée à 200 μg pour des patients insuffisamment protégés par 100 µg.

Carnet de suivi :
La conduite de l’immunothérapie allergénique doit être régulièrement inscrite sur le carnet de suivi que doit conserver le patient

Notre plate-forme de comparaison n'a pas pour objectif d'inciter à la surconsommation de médicaments ou de vous en recommander. En cas de doute, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Les informations affichées sur le site sont fournies par nos partenaires et peuvent être incomplètes. Les avis exprimés représentent l'opinion de leur auteur et relèvent entièrement de leurs responsabilités. Ne prenez pas une opinion comme un avis médical.